Comment se déroule une cérémonie funéraire laïque ?

cérémonie funéraire laïque

Publié le : 13 décembre 20226 mins de lecture

La cérémonie funéraire laïque est un hommage au défunt. Elle est dirigée par un proche de la famille, un maître de cérémonie ou un responsable des pompes funèbres. Selon les circonstances, l’évènement se produit dans un funérarium, un crématorium ou devant la sépulture du défunt.

Organiser une cérémonie civile

Les pompes funèbres possèdent toutes les compétences nécessaires pour se charger d’une cérémonie de funérailles laïque. Bien qu’elle soit personnalisée, elle se déroule souvent de la même façon. Le professionnel du funérarium ou du crématorium est à votre entière écoute. Il est attentif à vos exigences et à vos préférences afin que les obsèques de votre proche se passent exactement comme vous le souhaitez. Il se peut que le défunt ait déjà exprimé ses volontés par rapport à cet évènement. Dans tous les cas, vous disposez de 6 jours après le décès de vos proches pour vous charger de tous les préparatifs. Il s’agit effectivement du délai légal accordé par les autorités afin que vous disiez adieu aux défunts. Le conseiller funéraire vous accompagne tout au long de l’organisation de la cérémonie civile. Cela concerne le choix du lieu, des morceaux de musique ou de la prise de parole des différents intervenants.

Rendre hommage au défunt

La durée de la cérémonie dépend de son déroulé. Elle tient compte du nombre de discours, des rites effectués ainsi que des chants. L’évènement commence par l’accueil des personnes venues rendre un dernier hommage au défunt. Lorsque tout le monde aura pris place, le maître de cérémonie prend la parole. Il fait une biographie de la personne décédée tout en indiquant sa situation par rapport à l’assemblée. En effet, elle peut être un parent, un enfant, un ami, un collègue de travail ou un voisin. Le maître de cérémonie poursuit avec l’évocation de sa vie. Il parle de ses engagements, de ses passions, de ses goûts ou encore de ses réalisations. Les organisateurs planifient un temps de musique. Ils diffusent les chants et les mélodies choisis par la famille. Cet instant est également dédié à la lecture de poèmes et de textes en rapport avec la personnalité ou les convictions du défunt. Les proches chantent aussi parfois ses morceaux préférés ou ceux qui expriment leur tristesse.

Réaliser un dernier geste d’adieu

L’assemblée dispose d’un temps de recueillement pour se remémorer la personne décédée. Le maître de cérémonie demande ensuite à chacun de réaliser un geste d’adieu. Tout dépend des volontés du défunt ou de ses proches. Il peut s’agir de jeter une tige de fleur ou une poignée de pétale sur le cercueil après la mise en terre. Si la procession se déroule dans un crématorium ou un funérarium, le maître de cérémonie demande à toute l’assemblée de lever la main droite. Ce geste a pour but de dire adieu au défunt avant son enterrement. À la fin de la cérémonie, des instructions sont données aux participants. Elles leur indiquent ce qu’ils doivent faire, notamment, présenter des condoléances à la famille. Dans certains cas, les proches préparent un livre de souvenirs où chacun écrit quelques mots en mémoire du défunt.

Envoyer les indications à tous les participants

La cérémonie des funérailles a pour but d’honorer le défunt, mais aussi de perpétuer ses souvenirs. Elle offre à la famille et aux proches de se recueillir une dernière fois avant son enterrement. Durant cet évènement, ils se soutiennent mutuellement tout en évoquant les bons moments passés avec la personne décédée. Contribuant au long travail de deuil, il convient à ceux qui ne veulent pas procéder à une procession religieuse. Tous les proches et les connaissances concernés reçoivent un programme de la cérémonie, notamment le lieu et la date. Elle se déroule souvent dans un funérarium, un crématorium ou directement au cimetière. L’organisation de cet évènement en extérieur s’avère aussi possible, en l’occurrence dans la nature ou dans un jardin. Aucune autorisation n’est requise si vous choisissez une propriété clôturée.

Se faire assister par un conseiller funéraire

En raison de toutes les tâches relatives à la cérémonie laïque, les proches se retrouvent rapidement débordés. Il est effectivement compliqué d’organiser des obsèques dans un délai restreint. N’hésitez pas à vous adresser à des professionnels spécialisés dans ce domaine, comme ceux du site /www.neo.funeraire.com. Un conseiller vous aide à choisir le lieu idéal pour la cérémonie. Le funérarium offre la possibilité de procéder à une veillée mortuaire. La chambre funéraire est accessible 24 h/24 jusqu’au départ du cercueil. Le crématorium dispose aussi d’une pièce permettant aux proches de se recueillir avant la crémation du cercueil. Le conseiller vous aide, entre autres, à organiser la cérémonie au cimetière. Un moment de silence est généralement observé durant cet évènement.


Plan du site