Des conseils utiles pour organiser des obsèques

organiser des obsèques

Publié le : 29 décembre 20205 mins de lecture

Lors d’un décès d’un proche, l’abattement règne dans le cœur de chacun des membres de la famille ainsi que ses amis. Il est difficile de surmonter le malheur engendré par cet évènement tragique. Néanmoins, il faut se tenir fort pour faire face à l’avenir et pour vivre une vie nouvelle. Avant tout, bien préparer les obsèques symbolise le respect envers le défunt tout en respectant ses volontés. Alors, pour ce faire, il y a une démarche spéciale à suivre pour que la cérémonie funérailles se déroule tel qu’il se doit.

Que faire juste après le décès ?

 Comment organiser les obsèques ? Afin de répondre clairement à cette question, revoir le transport, le programme à suivre ainsi que le financement se montre essentiel.

La première chose à faire est de préparer l’acte de décès. La famille doit demander à des médecins un certificat médical de décès faisant office de déclaration de décès auprès de la mairie. La préparation de ce dossier est normalement assurée par la famille, mais il peut faire appel à des pompes funèbres. Cette étape ne doit pas dépasser une journée après le décès. En outre, le décès aura lieu dans deux emplacements différents. Au cas où le défunt serait mort dans des établissements publics tels qu’une maison de retraite, une clinique ou à l’hôpital, la dépouille peut rester dans une morgue pendant trois jours avant que la famille vienne la récupérer. S’il était mort dans son logement, on peut garder son corps gratuitement avant l’enterrement. Il se peut aussi que la famille ou les proches choisissent de placer le défunt dans une chambre funéraire. Ainsi, le passage de la dépouille est payé jusqu’à 400 € pour 3 jours y compris l’organisation du transport. Alors, besoin de plus de conseils funéraires, n’hésitez pas à demander.

Que faire pendant la cérémonie funèbre ?

La cérémonie doit être organisée selon la volonté de la personne décédée s’il avait laissé des indications. Sinon, les membres de sa famille décident de tout sauf s’il n’a pas de famille. Dans ce cas, ce sont ses amis qui prennent en charge de l’organisation et surtout la recherche des entreprises de pompes funèbres. Pour le choix, les proches doivent faire une comparaison des prestataires qu’ils trouvent. Les critères de choix sont le prix et aussi le type de service qu’ils offrent. Ainsi, ils s’en chargent de tout ce qui concerne la cérémonie depuis l’heure de la mort jusqu’à l’enterrement notamment le transport de la dépouille vers le lieu de crémation ou d’inhumation. Le corps va être inhumé dans une sépulture familiale s’il en existe. Dans le cas contraire, le défunt peut être enterré dans le cimetière de la commune où il est mort. Dans certains cas, la dépouille va être incinérée puisque c’est moins couteux que l’enterrement. Pour ce faire, il faut demander une autorisation spéciale à la mairie. En bref, l’entreprise de pompes funèbres s’en charge de toutes les étapes des obsèques.

Qui finance les obsèques ?

Généralement, les dépenses en relation aux cérémonies funéraires sont sous la responsabilité de la famille. Pourtant, elle peut disposer d’un appui venant des organismes sociaux, des établissements d’assurance ou la mutuelle du défunt s’il s’est inscrit à une assurance vie. Dans ce cas, la compagnie ne s’en charge pas intégralement des dépenses, mais juste une part selon le type de recouvrement que le défunt avait souscrit. Il se peut aussi que la famille connaisse une difficulté financière. Alors, le service communal remboursera toutes les dépenses concernant les obsèques. Pour en bénéficier, la famille doit conserver les factures élaborées par les pompes funèbres. Ainsi, le financement de la cérémonie funèbre est normalement à la charge de la famille, pourtant des aides pourra subvenir.

Plan du site