Professions relatives aux pompes funèbres

pompes funèbres

Le secteur funéraire est un secteur qui fait travailler un nombre important de personnes. Avoir une profession dans des pompes funèbres offre une très intéressante perspective de carrière. Ce travail exige aussi des diplômes spécifiques étant donné que plusieurs centres de formation existent déjà actuellement pour ce genre de travail.

Conseillers funéraires : un métier dans le croque-mort

Pour bénéficier d’une formation en tant qu’assistant ou comme conseiller funéraire, il faut au moins avoir un bac à bac+2. C’est un métier qui exige de la délicatesse et le sens du relationnel car l’assistant funéraire est l’interlocuteur principal de la famille endeuillée. Ce n’est pas que c’est un métier dans le monde funéraire que le conseiller doit afficher un air morbide et terne, au contraire il doit être dynamique et joyeux pour être d’un bon soutien à la famille et lui rehausser le moral.

Ensemble au cours d’un rendez-vous, famille et conseiller parlent du déroulement des obsèques, des touches de personnalisation à apporter pour honorer la mémoire du défunt, des rites à respecter en fonction des croyances de la famille endeuillée. Les agences funèbres se doivent d’être disponibles 24h/24, ainsi le conseiller funéraire doit être très flexible dans son emploi du temps pour écouter et renseigner ses interlocuteurs.

Formation à effectuer pour devenir un conseiller funéraire

Selon le décret n°2012-608 du 30 avril 2012, toute personne voulant effectuer les fonctions de maître de cérémonie, de conseiller funéraire d’une agence de pompes funèbres devra être titulaire d’un diplôme spécifique en passant par des examens théoriques et pratiques. Plusieurs centres de formation sur ce secteur existent actuellement notamment l’École française de soins et sciences mortuaires, l’Université d’Angers, Les Alyscamps, etc.

Le secteur funéraire est-il favorable au métier de conseiller funéraire ?

Dans le domaine d’emplois,  le secteur du funéraire est un secteur actif. Décider de devenir conseiller funéraire s’est choisir de s’orienter vers un marché qui ne connaît pas la crise. Le secteur funéraire offre des perspectives intéressantes pour assurer une carrière stable.

Le secteur du funéraire représente un grand panel d’emplois :

  • Les porteurs chauffeurs et les assistants funéraires sont parmi les acteurs qui travaillent beaucoup dans la branche, ils composent 30% des effectifs des travailleurs funéraires.
  • Les maîtres de cérémonie ne représentent que 3% des effectifs dont la majorité des postes sont occupées par des femmes.
  • Les ouvriers marbriers et graveurs tiennent 15% des effectifs.
  • Les thanatopracteurs occupent 5% des postes.