Déroulement des obsèques

Déroulement des obsèques

Dès que le décès d’un proche est proclamé, la famille dispose de 6 jours pour organiser elle-même ou avec les pompes funèbres des funérailles à l’honneur du défunt. Le déroulement des obsèques se fait selon un certain nombre d’étapes obligatoires et indispensables comme la mise en bière du corps mortuaire.

La mise en bière du défunt

Elle se déroule dans un délai de 24h après le décès et correspond au moment où le corps mortuaire est placé dans son cercueil.  La mise en bière ou encore mise en cercueil peut avoir lieu au domicile du défunt ou dans une chambre funéraire ou encore dans un établissement dédié au soin du corps selon les cas. Ce n’est qu’une fois le corps mis dans son cercueil que les convives peuvent présenter leurs condoléances à la famille et se recueillir sur le corps.

La mise en bière : une étape des obsèques bien réglementée

La mise en cercueil est une démarche obligatoire avant enterrement du défunt. La famille peut choisir le modèle de cercueil sauf en cas de décès à l’étranger ou de maladies, le cercueil est obligatoirement équipé d’une enveloppe intérieure en zinc.  Du fait d’un traitement par le médecin ou à la suite de travaux de soin du corps entrepris par un thanatopracteur, le défunt porte peut-être une prothèse ou un stimulateur cardiaque ; si la famille envisage une crémation, ce pacemaker peut entraîner une explosion du four crématoire, c’est pourquoi il doit être impérativement enlevé avant la mise en bière du corps.

La fermeture du cercueil suit la mise en bière. C’est le dernier moment où les proches, les amis et l’entourage peuvent faire leurs adieux  et se recueillir sur le corps. Elle peut être précédée de prières ou de bénédiction chez les croyants. La fermeture du cercueil ne peut se faire sans avoir obtenu la déclaration de décès et le permis d’inhumer et est accomplie en présence d’un officier de police de la commune du décès ou de l’enterrement.

Ce qui se passe après la mise en bière

Une fois que toutes les démarches relatives à la mise en bière et à la fermeture du cercueil sont accomplies, le cercueil est transporté dans un corbillard jusqu’au lieu d’enterrement. Selon un hommage religieux ou selon un hommage laïque, l’enterrement peut être précédé d’une cérémonie funéraire pour rendre un respect au défunt avant son inhumation ou la crémation de son corps.